Pornichet Infos

Un conseil municipal très classique

Une opposition qui s'oppose et une majorité qui a le pouvoir !

Le premier point à l'ordre du jour du dernier conseil municipal portait sur la composition du comité consultatif «  Animation économique, développement du commerce et de l'artisanant ». Le vote d'un premier collège composé de 3 élus, ne comportait aucun élu de l'opposition. D'où la réaction de l'opposition : «  Nous avons l'impression d'être des sous-élus » et d'embrayer sur le dossier des conclusions du commissaire-enquêteur concernant le PLU : « L'opposition est sytématiquement écartée des instances et de l'information. Vous nous avez refusé la lecture des conclusions du commissaire-enquêteur. Nous sommes des élus et vous devez respecter les règles démocratiques ».

La partie est lancée. L'inscription de la traduction en breton de Pornichet «  Pornizhan » sur les panneaux d'entrée et de sortie d'agglomération (une copie de l'idée de Patricia Gallerneau lors de la campagne des municipales) soulèverait-il le débat sensible entre département et région.Que va en penser la région Pays-de-Loire ? Comptez-vous avoir plus de subventions en agissant ainsi ? Robert Belliot rétorque : «  Vous aviez bien mis en place des festivivités bretonnes avec Pornizhan ar fest, vous ! »

La partie bat son plein, les dés sont jetés pour la troisième délibération : Signature d'une convention d'occupation d'un immeuble bâti dépendant du domaine public du chemin de fer non constitutive de droits réels entre la SNCF et la ville de Pornichet, en bref : compte-tenu que le nouveau local de police se trouve partie intégrante de la gare, la Mairie s'engage à ouvrir et à fermer le portail de la gare de Pornichet qui donne accès aux quais. En contrepartie, la SNCF rémunerera ce service rendu. Réaction de l'opposition : « Il y avait déjà des locaux près de la place du marché, vous avez dépensé 93 000 € HT pour rénover ces nouveaux locaux... Et je ne pense pas que la mission de la municipalité soit de faire le portier de la SNCF ! »

On passe aux points suivants : et l'opposition s'interroge sur une garantie d'emprunt de la résidence Côte d'Amour, prévient sur les aides de la Caf qui tenteraient à disparaître un jour ! Tombe d'accord sur les demandes de subventions, les fonctions du directeur de Quai des arts et les divers modifications de règlement intérieur... Un conseil municipal somme toute très ordinaire !
 

Auteur : Caroline Mahé | 11/12/2009 | 0 commentaire
Article précédent : « TLPE Taxe Locale Publicité Extérieure ça grogne chez les moyens et gros communicants ! »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter