Pornichet Infos

Ca barde à la Sainte-Barbe

Samedi dernier les pompiers de Pornichet fêtaient la Sainte-Barbe en présence de nombreuses personnalités. Ils avaient invité le maire Robert Belliot, et le conseiller général Gatien Meunier.

Pendant la cérémonie on avait remarqué les visages un peu crispés,mais tout le monde faisait bonne figure. La revue impeccable, la musique appliquée, le défilé, la montée des couleurs, l'hommage aux morts, les gerbes, tout bien. Le maire et le conseiller ne se tenaient certes pas par le bras mais bon, tant qu'on marchait au pas, l'attelage ne boitait pas. Pourtant le feu couvait.
Après la cérémonie. Les pompiers offraient le verre dit de l'amitié.
Une élue eut alors la brillante et généreuse idée d’inviter Robert en lui tendant une coupette pour aller trinquer avec Gatien afin que le journaliste du grand quotidien régional saisisse cet instant historique : celui de la réconciliation. Malheureuse élue ! Elle a compris de quel bois on se chauffait par ici : « il y a des gens ici dont la présence me déplait fortement »
Tout le monde aura compris que ce n’est pas demain que le feu s'éteindra. Le pauvre Gatien est reparti dépité après avoir chanté une nouvelle fois « le premier pas je veux qu’il fasse le premier pas », le tube de Claude Michel Schonberg tant entendu en 1980  au Turn Over la discothèque du casino de Pornichet.
Turn Over... à méditer en politique.

Auteur : JBR | 14/12/2011 | 49 commentaires
Article précédent : « Une Maison des associations pour ne pas « froisser » le tissu associatif »
Article suivant : « "Villages" en réunion »

Vos commentaires

#1 - Le 15 décembre 2011 à 07h31 par simba, Pornichet
quel comportement lamentable du Maire,décidément combien de temps lui faudra t'il pour passer a autre chose.
#2 - Le 15 décembre 2011 à 08h09 par Lemere
Juste pour le fun, de quel bord etait l'élu ?

Cette incapacité de notre maire à savoir réconcilier , et du coup sa rancune tenace, montrent bien la caractère de l'homme, et expliquent pourquoi il vaut mieux s'exprimer sous couvert de l'anonymat, si on ne veut pas ensuite vivre dans une ambiance délétère .
#3 - Le 15 décembre 2011 à 08h21 par dehors
OUT EN 2014
Trop c'est trop!!!
Il est grand temps de préparer une nouvelle équipe de droite du centre et de la gauche modérée avec un véritable projet pour Pornichet et un solide leader
BYE,BYE Robert
#4 - Le 15 décembre 2011 à 09h39 par Greg
Un ami pompier m'avait raconté, choqué, l'attitude de Belliot qui ne voulait pas se faire photographier par Ouest France avec le Conseiller général G Meunier.
Pourquoi Ouest-France n'en a pas parlé, ni même mentionné la présence du Conseiller Général?
En tout cas, pour les derniers soutiens de Belliot, vous avez une nouvelle preuve des limites du personnage.
#5 - Le 15 décembre 2011 à 10h17 par ex ump
*******MODERATEUR***************
#6 - Le 15 décembre 2011 à 10h48 par anonyme
TROP C'EST TROP !!!!

Il ne se passe pas une journée sans que l'on nous raconte les dernières facéties de BOB l'extra terrestre !
On n'en peut plus, le disque commence à être rayé !
Faut-il qu'en politique, on se serre les coudes pour songer qu'un tel personnage ne soit pas davantage mis à sa place !
mAIS PEUT-etre en saura t'on plus après le conseil municipal de ce soir ????????
Heureusement pour lui, il faut croire qu'il dispose de sérieux appuis dans son camp ! mais quel camp peut encore croire en lui ?
Si ce que dit Greg est vrai à propos du silence de Ouest-France et de l'attitude du maire, il faudrait que quelqu'un qui en a les moyens puisse poser la question ouvertement à Ouest-France !!!
#7 - Le 15 décembre 2011 à 12h09 par Greg
Complément d'info:
Un article ce jour dans presse Océan qui ne révèle pas l'incident, mais avec une photo de Belliot à coté de G Meunier qui tient le micro.
Bob va t'il interdire la distribution de Presse-Océan à Pornichet?
Renseignement pris, la courageuse élue pacificatrice serait A Denéchaux qui se répands désormais sur son incorrigible maire.
#8 - Le 15 décembre 2011 à 13h56 par confidentiel
confidentiel-confidentiel-confidentiel


DES GROGNARDS S'INQUIETENT!!!!!!

Devant l'attitude de Robert Belliot et son manque de sang froid ses plus vieux et fidèles supporters seraient venus lui crier

" HALTE AU FEU "

d'autres continuent à déserter

confidentiel-confidentiel-confidentiel
#9 - Le 15 décembre 2011 à 15h22 par Béat.
Ça alors! Encore!
En bon chrétien, Gatien Meunier n'en finit pas de tendre l'autre joue.
Ça commence à devenir un aveu de faiblesse
Moi qui suis plus républicaine que chrétienne, j'en appelle à la révolte et au retour des égarés belliotistes dans leur famille d'origine.
On oubliera l'ère Belliot, et on retrouvera l'unité d'autrefois.
Joyeux Noël!
#10 - Le 15 décembre 2011 à 15h28 par INTOX, Pornichet
Faux et archi faux ! La preuve en image dans le journal presse océan d'aujourd'hui qui publie une photo de Gatien Meunier aux côtés de Robert Belliot. Une fois de plus ce blog colporte des rumeurs et des gamineries dont tout le monde se fiche éperdument mais on va nous dire que si si l'information est de source sûre... Parlez-nous plutôt de la démission d'Olivier Richard à l'ADDRN et de ce qu'il dit sur le mépris des Maires à la CARENE. Voilà une bonne idée de sujet à creuser !
#11 - Le 15 décembre 2011 à 16h00 par Oriot, La Baule
Ouest-France répond à qui lui pose une question... Et pas de façon anonyme, comme ceux qui animent cette rubrique où la contre-vérité et la diffamation ne sont jamais très éloignées.
Pour le sujet qui vous préoccupe, je ne vois pas là matière à manquement journalistique, sauf pour quelques exaltés qui sont là pour souffler sur les braises et regardent par le petit bout de la lorgnette.
Qu'un conseiller général soit présent sur son canton pour fêter la Sainte Barbe des pompiers qui sont regroupés sous la houlette du SDIS organisé par le Conseil général, quel scoop! Et, à l'heure du vin d'honneur, savoir comment le maire et le conseiller général se comportent l'un vis-à-vis de l'autre ne paraît pas relever de la plus haute importance, à part pour quelques esprits en mal de sensation. Au mieux, cela vaudrait un petit clin d'oeil dans une rubrique d'inscrétions, mais qui n'existe pas dans nos pages bauloises.
Ouest-France est un journal sérieux, qui évite de mélanger les genres. A l'avenir, mieux vaut poser directement la question au journal plutôt que de s'épancher dangereusement dans des commentaires non modérés.
Michel Oriot, chef d'agence La Baule.
redaction.labaule@ouest-france.fr.
#12 - Le 15 décembre 2011 à 19h54 par Greg
Pour M. Oriot:
-Ouest France passe complètement sous silence la présence du Conseiller Général mais pas celle du Maire qui fait le discours (au contraire de Presse Ocean et de Pornichet-infos; attendons voir si l'Echo de la Presqu'ile est plus complet sur le sujet)
-ne parle pas d'une somme importante (je crois 400000€) réclamés par les pompiers à R Belliot.
-mais SURTOUT ne s'émeut pas des propos sectaires et anti-républicains de R Belliot tenus devant sa journaliste
Ça ne vous parait pas important?
Un tel comportement est de nature à éclairer la population sur une personnalité qui ne cesse de bafouer la démocratie locale, de trahir son parti et de diviser la population.
Un vrai journaliste va plus loin et ne se contente pas d'interview de complaisance comme celui que vous avez réalisé à mi-mandat.
Pornichet-infos enquête lui; merci.

PS: Si vous n'aimez pas l'anonymat, que Ouest France ne demande pas lui aussi à ses lecteurs des pseudos. Et puis vous devriez savoir qu'à Pornichet le clientélisme est de règle à la mairie.
#13 - Le 15 décembre 2011 à 20h09 par Ecoeuré, Pornichet
Merci M. ORIOT pour vos précisions, elles ont le mérite d'être très claires. Ainsi donc, tout cela n'est pas si grave et s'il se passait des choses graves à la mairie, Ouest-France nous informerait. Voilà au moins une nouvelle qui rassure car les Pornichetins sont quand même nombreux à être inquiets !!!!
#14 - Le 15 décembre 2011 à 21h10 par Canard déchainé
Le chef de Ouest France LB est gonflé !
Pour lui c’est « regarder par le petit bout de la lorgnette » quand un Maire dit à son Conseiller général que sa « présence déplait » dans sa ville, à une manifestation dépendant directement du Conseil Général.

Les échos du comportement de Robert Belliot ont pourtant alimenté les discussions des élus de ce même CG dès le lundi suivant, toutes tendances politiques confondues.

Scoop ou pas, de tels paroles ne sont pas tolérables en république, en particulier ne devraient pas échapper à des journalistes toujours friands de fustiger en permanence le racisme et l’exclusion.

Ou est la désinformation ou l’Intox dans l’article de pornichet-infos ?

Le journalisme d’investigation n’est pas du seul ressort de la presse nationale et Ouest France La Baule ferait bien d’ajouter du contenu plus sérieux et plus approfondi à ses pages locales s’il veut continuer à être acheté.

P Péant vient à Pornichet lundi prochain. On va lui demander d’enquêter sur l’étonnant maire de Pornichet !
#15 - Le 15 décembre 2011 à 23h20 par marcel
Pornichet un faux... comme d'habitude.
Merci à Michel Oriot d'enfin remettre à sa place des pseudo journalistes.
#16 - Le 16 décembre 2011 à 09h40 par Bad
M.Oriot, je suis un abonné de longue date de votre journal. Je connais sa ligne éditoriale héritée des Bons Pères et mesure le "municipalisme" qui est souvent la règle de la presse locale, mais tout de même votre argumentaire me surprend.

Toute personne un petit peu au parfum des moeurs de la commune de Pornichet, qui assiste au Conseil municipal, aux réunions publiques de la Mairie, qui sollicite audience auprès du maire, qui cotoie les salariés de la mairie, de la CARENE ou des services de l'Etat constate qu'il se passe des choses étranges à Pornichet.

A la différence de Presse-Océan, au ton plus mordant, vos pages locales donnent dans la mièvrerie et les deux pages pour le moins dénuées d'esprit critique consacrées au mi-mandat Belliot n'ont pas dérogé à cette ligne éditoriale.

Il ne serait pas difficile d'enquêter un peu sur la situation des finances communales, sur la manière dont Pornichet confond investissement locatif et logement social, sur le volume horaire d'employés communaux au service de la société de gestion de l'hippodrome, sur l'opacité des marchés publics, sur les étranges relations avec les promoteurs...

A ne pas s'intéresser au-dessous des cartes, ce pan de la démocratie locale connu des seuls initiés, la presse papier s'éloigne de ses missions ancestrales et laisse le champ largement ouvert aux médias de l'ère digitale. Heureusement que Pornichet a le site Pornichet-Infos et le blog du Poulpe, chacun dans leur style, ces supports apportent informations et analyses qui, n'en déplaisent aux esprits grincheux, sont étayées et intéressantes.
#17 - Le 16 décembre 2011 à 10h43 par Laurent, Pornichet
Réponse à Greg
Robert Belliot n'a pas interdit qui que ce soit et encore moins Presse Océan à Pornichet Mais au fait, la dernière fois qu'une municipalité a interdit un journal ? C'était à Pornichet et c'était une municipalité socialiste ! De nombreux habitants se souviennent de cela et du régime socialiste de Pornichet. A cette époque, nous étions contraints d'aller chercher notre journal à La Baule... C'était il n'y a pas si longtemps encore...
#18 - Le 16 décembre 2011 à 11h35 par Marcel Nouvel, Pornichet
Tout à fait d'accord avec Michel Oriot pour dire que ce n'est pas aux journaux de dévoiler au grand public ce genre d'incident. Il existe des blogs pour cela, qui sont très actifs sur la commune.
Ceci étant, même un Grosvalet y va de sa petite phrase amicale pour le conseiller général de La Baule-Escoublac, suite à sa mésaventure de samedi dernier. C'est assez significatif du peu d'estime que la Gauche de la presqu'île porte au maire de Pornichet...
Détesté à Gauche, contesté à Droite, que reste-t-il à Belliot ? Un carré de courtisans qui sont, comme leur maire, autistes aux aspirations de la population.
Attendons la suite et une nouvelle gaffe de notre cher maire; mais comme la bourse, les actions Belliot dégringolent sérieusement ce qui nous promet des municipales 2014 assez épiques à Pornichet ...
Au moins, reconnaissons lui ce talent : avec Belliot, on ne s'ennuie jamais !
#19 - Le 16 décembre 2011 à 14h29 par Lemere
A M. Oriot

Votre introduction me gêne, en effet dire que ceux qui animent cette rubrique mettent en scène des contre-vérités qui ne sont pas loin de la diffamation, n'est-ce pas là de votre part un début de diffamtion ?
Pourquoi les lecteurs que nous sommes, iriont remettre en cause les vérités de Pornichet Infos ?
C'est à vous s'il s'avérait que ces vérités n'en n'étaient pas de crier votre indignation.

En quoi cet article est-il intéressant ?
Dans le fait que la Sainte-Barbe ait eu lieu ? Qu'étaient présents le commandement du SDIS et les notables élus ?
Alors là franchement , on n'a pas besoin de journaux pour savoir que tous les ans il y a une Ste-Barbe.
Et on sait depuis des décennies qu'y seront les élus qui veulent rendre hommage aux soldats du feu, ceux qui veulent s'y faire voir, et les pique-assiettes.

Donc s'il ne s'y passe rien, une photo, le même mémo que l'année précédente, et hop, le tour est joué.
Par contre, si quelque journaliste garde ses oreilles et ses yeux grands ouverts, et qu'une petite phrase soit saisie et rapportée , aux lecteurs de juger de son intérêt.
Et ici intérêt il y a. En effet , que deux élus du même bord, du même canton, ne puissent se parler voilà qui interpelle l'électeur et le contribuable que je suis. Parce que si tous les deux me coutent de l'argent, j'aimerai bien que cela soit pour travailler ensemble dans mon intérêt et non pas dans le leur!
Et c'est à vous , M. Oriot, journaliste de faire une contre-enquête sur la véracité de cette situation, de cette petite phrase. Et de ne pas attendre que le lecteur veuille bien vous demander de faire votre travail.
Des noms, des phrases, des situations , des faits sont donnés tant dans l'article de Pornichet infos, que dans les commentaires, voilà ce qui doit vous donner matière à developper, à récuser, voire à ACCUSER.
J' accuse, voilà qui à bien sonné lors d'une trop fameuse histoire ou la presse a su sortir du consensus et compromis. En attendant merci à P.Inf.
#20 - Le 16 décembre 2011 à 15h57 par Greg
Pour Laurent...
Je sais bien que ce n’est pas facile de manier le second degré mais c’était le cas quand je posais la question « Bob va t'il interdire la distribution de Presse-Océan à Pornichet? »
Pour votre référence à La baule +, ce mensuel n’avait été interdit (mais c’est déjà de trop) qu’à l’OT et on pouvait se le procurer chez beaucoup de commerçants.

La presse d’opinion dérange toujours les politiques et les quotidiens régionaux nagent entre insipidité et complaisance. Tout le monde à des raisons de se plaindre.
L’arrivée des blogs change la donne sur beaucoup d’aspects. Le premier c’est que les journalistes traditionnels comme ceux d’Ouest-France se font prendre à revers, non seulement par ces nouveaux éditorialistes plus libres mais aussi par nous, modestes bloggers qui révélons des évènements ou exprimons des opinions moins conventionnelles.

Dans l’exemple ci-dessus, O-F se refuse une nouvelle fois de reporter le comportement antirépublicain de R Belliot, qui a quand même provoqué le départ du Conseiller Général.
Mais O-F ne ment pas, sinon par omission, puisqu’il sait bien que ces propos ont bien été tenu, non seulement devant sa journaliste mais aussi devant une bonne quinzaine de personnes qui ne se gênent pas pour le raconter. C’était l’info du jour, mais chut on ne veut pas se fâcher avec le Maire.

La réalité c’est aussi qu’il n’existe aucune solidarité journalistique localement. La baule +, les quotidiens locaux et maintenant les blogs se jalousent. Aucun journaliste local ne s’est ému par exemple lorsque Belliot a fait pression auprès de la société des courses pour annuler une course sponsorisée par Media-Web, considéré comme « non aligné ».

On n’y peut pas grand-chose, sinon au fil du temps savoir décrypter l’info de l’intox et se faire une idée de l’honnêteté intellectuelle des uns et des autres. Pas bon d’être naïf ou crédule à Pornichet.
#21 - Le 16 décembre 2011 à 17h03 par marcel
A Lemere:faut arrêter de fumer la moquette et faut descendre sur terre.

Si vous ne comprenez pas le monde de différence qu'il y a entre le journalisme et ce blog foireux, si vous êtes capables de comparer JB Rochard à Zola, faut vous faire soigner mon pauvre vieux.

**********MODERATEUR******************

Ce "blog foireux", Madame ou Monsieur vous reçoit,
et publie votre commentaire.

Il amusera Lemere sans doute, et ceux qui vous reconnaîtront ici
sûrement, célèbre que vous devez être par vos bonnes manières et votre parfaite éducation.

Bien courtoisement
le modérateur
#22 - Le 16 décembre 2011 à 17h39 par vilain canard, Pornichet
Celà fa²it déjà qUELQUE temps que je m'interroge sur l'absence d'objectivité de Ouest France concernant, en particulier, les locales où les photos remplacent les articles de fonds. Je sent que je vais finir par passer aux .Les propos de M.Oriot m'y encourage.
#23 - Le 16 décembre 2011 à 19h57 par Ecoeuré, Pornichet
Je suis d'accord avec M. LEMERE, heureusement que nous avons la chance d'avoir "pornichet-infos" pour aborder les vrais sujets qui fâchent ; OK M. ORIOT, il est peut-être vrai qu'il ne faut pas trop se délecter des petits ragots mais en même temps, c'est ça la vie quotidienne d'un concitoyen. Où il est noyé par la "COMMUNICATION" qui veut lui faire gober n'importe quoi, où il ouvre grand ses oreilles et il écoute ce qui se dit à droite à gauche ; et justement, pour ce qui est de Pornichet, que ce soit à droite ou à gauche, personne n'est satisfait !
C'est pareil avec les politiques, ils sont toujours prêts à vous accuser de diffamer mais alors eux, de leur côté, ils ne se gènent pas pour dire n'importe quoi et essayer de faire avalere des couleuvres aux administrés !
Et oui, Monsieur LEMERE a raison, il ne suffit pas de crier à l'indignation, il faut également faire un vrai boulot pour aller à la pêche aux vrais informations ; celle dont les pornichetins ont besoin pour faire avancer le chimilibi le chmil , le chilms !!?? ha, qu'importe ; du moment que ça bouge enfin !
C'est vrai que si dans un camps, les gens ne sont même pas capable de s'entendre, on se demande comment ils vont faire avancer les choses et, comme dit M. LEMERE, tout ça ça coûte des sous et les français y n'en ont marre !
Heureusement, les choses vont peut-être évoluer avec le procès de J. CHIRAC car ce n'est pas en tant qu'ex président qu'il s'est fait épinglé par la Justice, mais bien en tant que maire !
#24 - Le 16 décembre 2011 à 22h21 par jean michel
Non mais on croit rêver en lisant ces commentaires !!! Merci à m.Oriot pour sa réactivité et sa réponse, par respect d'abord pour son travail et son statut de journaliste; Pornichet infos fait dans le "people" politique, que voulez vous c'est son seul moyen d'exister puisque, par définition, les rédacteurs de ce BLOGGGGGGGGGGGGG ne connaissent sans doute pas les principes déontologiques de ce qui fait encore l'honneur de la PQR. Après ses lynchages au top de la ringardise, voilà qu'on s'attaque au journaliste de la rédaction de La Baule...Ben voyons, tous les bouc émissaires sont bons !
Vous parlez d'esprit républicain, alors élevez un peu de débat ! Vous êtes dans l'info caniveau, sans réel intérêt pour les hommes et femmes qui travaillent pour la ville, pour les VRAIS sujets de territoire : en réalité vous vous servez du travail des autres pour exister et baver....ouhhhhhhhhhhhhhhhhh ça croustille sous la dent, ça crépite sous les braises...et ça prend les lecteurs en définitive pour des C......Infos ou propagande ?
#25 - Le 17 décembre 2011 à 00h18 par Redac, Pornichet
Information aux commentateurs

Media-Web est une entreprise de presse en ligne à caractère d'information générale et politique. N° d'agrément CPPAP 0913 Y 91045
(L'agrément ne s'obtient que sous condition d'avoir une équipe de journalistes.)

Media-Web est membre du SPIL http://www.spiil.org/
Syndicat de la Presse Indépendante en Ligne
Au même titre que Mediapart, Rue 89, Dijonscop marsactu, et les autres, et si quelquefois nos nouveaux medias dérangent un peu l'ordre établi, nous respectons le travail de nos confrères de la presse traditionnelle.
#26 - Le 17 décembre 2011 à 09h22 par Lemere
Merci Redac de cette mise au point , hélas rendue nécessaire auprès des béotiens qui n'ont pas su avant d'ecrire n'importe quoi, aller cliquer la ou toutes ces informations sont déjà en ligne depuis longtemps.
Jean-Michel et Marcel, jusqu'à ce jour votre ignorance pouvait etre pardonnée , maintenant continuer de décrire Pornichet Infos comme un blog, vous mettra dans la position de naïfs ou vous savez trop facilement mettre vos contradicteurs.
Et Marcel, non je ne fume pas la moquette, mais vous devriez vous faire prescrire un peu de ces cigarettes qui dit-on calment. Même si cela creuse encore un peu le trou de la sécu. Nous ne vous en voudrons pas, si c'est le seul prix a payer pour des débats apaisés.
#27 - Le 17 décembre 2011 à 09h27 par Laurent, Pornichet
Réponse à Greg,

Je partage votre opinion sur les quotidiens régionaux. Du reste, je compte me désabonner de Ouest France dès lundi car je crois, comme vous, que cette info de Pornichet Infos aurait du être reprise partout; surtout dans Ouest France. La PQR devient insipide et sans saveur. Je ne sais pas si les méedias locaux se jalousent mais Pornichet info est un vrai media local avec de la personnalité comme La Baule+ qu un proche de J Lambert taxe d extreme droite alors c est un journal plutôt impertinent et a contre courant (affaires Gbagbo et DSK...) . Je fais ce parrallèle avec Pornichet Infos qu un proche de Belliot taxe d extreme gauche alors que c est un site aussi a contre courant et impertinent; mais certainement pas d extreme gauche !
#28 - Le 17 décembre 2011 à 10h53 par jean michel
quelle soit indépendante ou pas, tout support d'information se doit d'apporter des informations et critiques dans le respect des personnes "dénoncer sans condamner"; normalement, tout support qui se revendique de la presse doit publier une charte ; où est la vôtre ? Je ne l'ai pas trouvé. On peut critiquer, montrer, donner à voir, tout en respectant la dignité des personnes interrogées et par conséquent celles de vos lecteurs, qui pour certains n'attendent que la dernière info qui parlera de la mairie pour diffuser leurs venins, c'est révélateur...LA presse engagée n'est intéressante que lorsque l'info critique est vérifiée avec la hauteur de point de vue du journaliste, sinon tout le monde peut se dire journaliste à ce moment là !!!!!!!!!!!!!Très révélateur de l'état d'esprit de certains qui n'ont d'autres buts que de démonter le travail des autres pour dénigrer et diffamer, et pour reconquérir le pouvoir....Les commentaires subjectifs orientés et nons vérifiés n'apportent pas d'informations justes à vos lecteurs. Force d'ailleurs est de constater que les sujets positifs et tr intéressants d'ailleurs développés sur votre blog n'attirent jamais beaucoup de commentaires, cf l'info sur le restaurant, sur la conférence....Dommage, fort dommage !!!
#29 - Le 17 décembre 2011 à 12h38 par Lemere
Jean-Michel
Dénoncer sans condamner, tout à fait d' accord, et ou avez-vous vu que PI condamnait quoi ou qui que cela soit dans cet article?
Quand à nommer positifs des articles qui ne sont que des résultats sportifs ou des publi-reportage, rien ne vous l'interdit. Mais de là à vouloir comparer ces rubriques à celles qui touchent l'ensemble de la population, cela reviendrait à préférer les pubs avant et après le journal TV de 20H au journal lui-même!
Et sauf à être propriétaire de la chaîne, je n'en vois pas bien l'intérêt.
Et votre passage sur la hauteur du point de vue journalistique, n' est autre qu' un appel à l'auto-censure, voire à la censure tout court!
Démonter le travail des autres, dites vous?
Dans le présent article, de quel travail parlez-vous, et de quel(s) travailleurs?
Vouloir a tout prix parler ou écrire le dernier, en pensant que , lassés, les autres vous laisseront le dernier mot, c'est vous tromper sur vous-même et faire insulte à l'intellect de vos contradicteurs. Pour y parvenir, il vous faudrait avoir des arguments recevables, fiables, et le moins impartiaux possibles!
Vous êtes loin, très loin de réunir ces qualités, au moins dans vos commentaires sur cet article.
Mais il ne faut jamais désespérer .
#30 - Le 17 décembre 2011 à 13h04 par H20
Il suffit de voir le traitement du conseil municipal de cette semaine par OF aujourd'hui pour comprendre les doutes sur ce journal.
Journaliste ne consiste pas à recracher des dossiers de presse mais à dépasser la propagande municipale en exprimant un contre point de vue, l'opposition a du reste présenté une analyse à charge étayée, en mettant en perspective sur le temps long... bref en travaillant sur le fond des dossiers.
A la décharge de Ouest-France, l'actu était sans doute de chercher des témoignages du genre "avec la tempête, il y avait du vent", "en bord de mer çà soufflait" ou de produire des vidéos proches du vidéo-gag...
#31 - Le 17 décembre 2011 à 13h34 par jean michel
@lEMERE
Comparer pornichet infos avce Médiapart me laisse songeur..Au moins à médiapart, ce sont des journalistes, de vrais, ceux qui sont rompus aux techniques de rédaction et qui sont souvent passé par les écoles homologuées, qui bossent derrière leur écran pour alimenter Médiapart....On ne se déclare pas journaliste, seule l'expérience le démontre...Tout un chacun peut très bien écrire un billet, rapporter des propos avec un angle subjectif et publier une petite photo et se dire JOURNALISTE ; tous les blogeurs de France et de Navarre sont des journalistes à ce moment là !! C'est en forgeant qu'on devient forgeron !
#32 - Le 17 décembre 2011 à 14h16 par jean michel
Allez on sait très ce que vise les personnes qui s'expriment sur ce blog....C'est vous qui prenez les autres pour de gros jambons et des naïfs...ça vous intéresse pas le portrait d'un éleveur pornichétin ? Ben, si moi, ça m'intéresse : le journalisme se nourrit de différentes formes d'expression : la brève, le portrait, le billet d'humeur , etc..Mais je ne vous apprend rien, si ? C'est ce qu'on apprend quand on veut devenir journaliste quoi ...Mais non, Lemere, je ne suis pas réac, ah, oui justement, les billets d'humeur réalisés par de vrais journalistes me font souvent bien rire, si si (mais pas les vôtres), notamment celle de la matinale de france inter; Mais entre la caricature et le lourdingue, y'a pas photo ! Désolée, mais je ne défendrais jamais les faux semblants de ceux qui prétendent connaître les rudiments de la presse .....Désolée aussi mais c'est comme comparer le Chef étoilé au bouiboui culinaire du coin quoi !! Allez, je vous laisse jouer aux billes ! Pornichet infos, le seul média libre et indépendant !!!!!!!!! wouhhhhhhhhhhhh
Kenavo les rintintin du journalisme d'investigation local.......
#33 - Le 17 décembre 2011 à 17h18 par Lemere
Decidemment JM vous êtes un obstiné, doublé d'une mauvaise foi.
Être journaliste c'est avant tout avoir sa carte de presse et son agrément comme indiques par PI
Et travailler derrière un écran n' est pas et de loin synonyme de journalisme.
Quand a comparer PI avec Mediapart, vous m'enlevez les mots du clavier.
#34 - Le 18 décembre 2011 à 19h18 par jean michel
Laissez tomber la discussion sur la presse, vous ne savez pas de quoi vous parlez et ne connaissez pas la réalité de la presse digne de ce nom et qui vit de son travail : je vous suggère d'aller faire un petit stage, vous en reviendrez changé..;.
#35 - Le 18 décembre 2011 à 19h47 par Yoann Daniel, Le Croisic
Jean-Michel,
Etant journaliste dans cette société, ayant bien lu l'ensemble de vos publications avec toutes leurs jolies caricatures et leurs fautes de français, étant mis en cause par vos propos comme l'ensemble de mes collègues, je me permets une réponse. En n'apportant bien entendu que les éléments exigés dans vos réquisitoires, même si vos jugements et condamnations semblent déjà sans appel.
D'abord, précisons une chose : je crois savoir que Ouest-France avait dépêché à cette Ste Barbe une correspondante de presse et non une journaliste.
Moi je suis journaliste. Pourquoi ? Parce qu'à 37 ans, j'ai (déjà ou hélas c'est selon), 17 ans de carrière. Dans toutes les sociétés où j'ai eu la chance de faire ce merveilleux métier, j'ai connu tous les statuts : correspondant, stagiaire, vacataire, titulaire, rédacteur, rédacteur en chef. j'ai passé un an à l'ENJ de Lille pour valider mes acquis, alors que dans le même temps je travaillais au service des sports de Canal Plus. J'ai travaillé pour des organes de gauche (L'Humanité)et de centre-droit chrétien (Ouest-France). J'ai animé des émissions de radio, écrit des articles "agricoles" pour La Terre, et même fait les "Pères Noël" et les kermesses pour alimenter la rubrique locale de mon patelin dans Le Télégramme de Brest. Bref, j'ai le parcours assez classique du métier.
J'ai découvert la presse web il y a deux ans. Et jamais, jusqu'alors, quelqu'un n'avait remis en cause jusqu'à l'intitulé même de ma profession. Autant dire que depuis deux ans, vous n'êtes pas le premier. Et moi non plus je n'aime pas beaucoup que l'on qualifie de "journalistes" les blogueurs et les correspondants de presse. Passons.
Le journaliste est celui qui porte "SON" regard sur le monde, je ne revendique surtout pas la sacro-sainte objectivité dont on me rabat les oreilles. Il est aussi celui qui doit gratter sous le vernis et refuser la pensée unique. Il doit informer, dénoncer, et nourrir le débat public.
#36 - Le 18 décembre 2011 à 20h06 par Yoann Daniel, Le Croisic
Je poursuis.
C'est ainsi que je vois mon métier. Il y a quelques mois, je rédigeais encore quelques piges pour Ouest-France, en sport notamment. Je peux comprendre l'agacement de M. Oriot de voir son journal cité dans un article sur un organe concurrent. C'est pourtant courant, parfois même sain, et surtout pas déshonorant de critiquer une prise de position éditoriale.
La presse en ligne bouleverse l'ordre bien établi, surtout lorsque le modèle est appliqué à l'échelon local (c'est pourquoi je me garde bien de comparer avec Médiapart). Mais je suis intimement convaincu que c'est l'avenir et que nous sommes précurseurs. La presse traditionnelle fonctionne sous un modèle économique aberrant, dépendante du goutte à goutte financier de l'Etat. Elle a eu tendance a adopter une attitude un peu snob à notre égard.J'avais écris un article à ce sujet, consultable sur media-web.fr "Je ne parle qu'à la presse officielle".
Rintintin vous dites ? Disons plutôt Tintin si vous le voulez bien, parce que nous, et c'est au minimum notre mérite, nous ne couchons pas aux ordres.
Dernier mot concernant les commentaires, dernière question plutôt. Que dire de cette démocratie qui n'offre plus à ses citoyens suffisamment d'espaces de débats ? Le silence est d'or, et "dort", c'est justement un mot qui ne sied pas à des lecteurs concernés par la vie de leur cité, littéralement, par la politique. Cela passe aussi par les excès, on peut certes le regretter.
Voilà, sans sarcasme, ce que je voulais vous répondre.
Bien amicalement,
Yoann Daniel, journaliste Media-web.
#37 - Le 19 décembre 2011 à 12h03 par Journaliste, Pornichet
Cher Monsieur Daniel,
Tout d'abord il n'y a pas d'ENJ à Lille mais une ESJ qui est LA grande école de journalisme en France. C'est sans doute un lapsus et vous nous permettrez du coup de douter de votre éloquent palmarès et de nous interroger sur la réalité de votre parcours. A 37 ans si vous êtes satisfait de vous retrouvez à travailler pour un petit site/blog d'actu politique après avoir travaillé au service des sports de Canal+ et des plus grandes rédactions (quand même!), vous n'avez pas beaucoup d'ambition...
Bien cordialement,
#38 - Le 19 décembre 2011 à 13h43 par jean michel
Il n'y a pas une presse mais une presse plurielle, celle qui pour vous est la "classique" et celle qui est plus engagée et c'est bien comme ça non ? Ahhhhh l'Etat et ses aides...Désolé mais,pour ma part, je défends les voies classiques de la presse (et les autres d'ailleurs), qui, en vous lisant, sont presque corrompues...N'exagérez pas trop non plus ; je vous souhaite alors de bâtir un groupe de presse comme OF (qui est protégé à son point ultime par une association, vous devez le savoir...)et on en reparlera ; vous avez une vision manichéenne du journalisme, c'est votre droit. N'essayez pas de faire croire aux autres que la presse est muselée par le pouvoir financier, vous savez que ce n'est pas aussi simple que cela....!! Par contre, certains articles de ce blog en effet et c'est MON point de VUE (je ne vous demande pas de le partager)ne relèvent absolument pas d'un traitement journalistique car quand bien même l'angle d'attaque est choisi, tout rédacteur qui se réclame du journalimse, se doit d'au moins vérifier ses sources et pour certaines informations, c'est loin d'être le cas.
#39 - Le 19 décembre 2011 à 13h51 par jean michel
...
@ Yoann Daniel : on dit "dont on me rebat les oreilles" et non "..rabat...."
Amicalement vous.
#40 - Le 19 décembre 2011 à 17h47 par Mégane Téron, Pornichet
@ Jean-Michel
Pendant qu'on y est :
"A 37 ans si vous êtes satisfait de vous retrouvez à travailler"
J'aurais écrit "de vous retrouveR à travailler"
Je suppose que votre correcteur d'orthographe vous a trahi.

Quant à juger de l'ambition des gens, vous savez ce que disent les sages : "le verbe juger ne devrait se conjuguer qu'à la forme réfléchie".

Pour le reste, il doit être difficile de travailler sur un site tel que celui-ci, parce que entre ceux qui vous accusent de publier des commentaires sans modération, ceux qui vous accusent de les censurer, ceux qui envoient des commentaires tellement insultants qu'on ne peut pas les laisser passer et ceux qui vous traitent de menteur, il y aurait de quoi perdre son calme.
#41 - Le 19 décembre 2011 à 19h00 par Yoann Daniel, Le Croisic
A Jean-Michel,
Et pan ! Parfaitement vu. Je ne suis pas infaillible non plus dans ma rédaction. Je respecte votre point de vue mais je continue de penser que vous vous trompez sur nous.
A Journaliste,
Las, ce sont là les aléas de la vie et un parcours parfois chaotique qui m'ont conduit ici il y a trois ans. Désolé pour l'ESJ, j'ai toujours mélangé avec Lannion (je suis Finistérien). Et j'y ai juste validé un stage à OF en 1996. C'était parfois complètement dingue, je pouvais piger pour 5-6 médias en même temps. Oui, y'a des précaires chez les journalistes, et la situation ne s'est guère améliorer. Demandez-donc à nos collègues qui "travaillent" pour LCI, BFM et I-télé ! Impressionnant.
De grandes rédactions oui, mais pas de grandes tribunes pour moi, je vous rassure. Il y en a même une où je me souviens avoir apporté plus de café qu'autre chose. Comme quoi... Y'a pas eu que des grands moments ! Classer les journalistes selon pour qui ils travaillent ou à quel niveau d'audience, c'est aussi stupide (à mon avis) que d'opposer la culture dite élitiste à la culture populaire.
Preuve en est, même à ce niveau, le travail est difficile, parce que, et c'est tant mieux, les gens sont exigeants. Je ne suis pas parfait, loin s'en faut, mais je suis toujours fier de faire ce boulot et il n'y a rien de honteux. Je discuterai bien de cela avec vous, on pourrait confronter nos points de vue, s'échanger nos archives , parler d'Albert Londres, des technologies de l'information, de nos collègues grands reporters qui courent la planète, du combat pour la liberté de la presse, de la disparition de France Soir, de la presse d'opinion, de Charlie Hebdo, de la presse spécialisée, de l'intérêt des locales des la PQR, des éditos. Ce serait bien mais peine perdue sans doute.
Et pendant ce temps-là, la presse coule... Inexorablement. Pire, dans un récent sondage, "Journaliste" était l'une des professions les moins aimés des Français. Consternant.
Très cordialement,
#42 - Le 20 décembre 2011 à 00h47 par jean michel
Bonjour Mégane, merci de me faire un petit coucou via votre commentaire mais là, vous vous méprenez royalement car le message signé "journaliste" n'est absolument pas de moi ! Je ne me serais pas permis en effet ce jugement ...Alors, gardez votre calme et réservez votre fougue pour quelqu'un d'autre ! On en revient à "vérifier ses sources" !!! Sans rancune ...
#43 - Le 20 décembre 2011 à 07h45 par Lemere
M. Daniel

J'admire votre patience à répondre à ce que l'on pourrait appeler un acharnement de mauvaise foi chez Jean-Michel et une vue bien étroite de ce qu' est l'ambition ( sportive SIC) chez Journaliste.

Et c'est pourquoi je vous adresse tous mes encouragements et remerciements à continuer très longtemps encore l'aventure PI et MediasWeb.
Dieu sait si sur Pornichet nous pouvons nous féliciter de votre implantation dans le PRP.
Mais il faut croire au vu de certaines réactions que vous dérangez le pouvoir en place .
Tenez bon, et comme disait , vous savez qui :
" sans liberté de blâmer pas d' éloges flatteur"
#44 - Le 20 décembre 2011 à 07h51 par Lemere
DERNIERE MINUTE

Je ne résiste pas à reproduire ici le commentaire de CQFD posté sous un autre article:

"Retour sur la Ste Barbe.
Les partisans du Maire dans ce blog (marcel, intox...) qui niaient l'évidence et accusaient pornichet-info de mensonge en sont pour leurs frais.
Presse-océan de samedi page 19 revient sur le scandale et écrit:

"Pas copains: On aurait pu penser que tout allait mieux entre le maire de Pornichet et le conseiller général du canton Gatien Meunier, réunis au centre de secours pour la Ste Barbe (photo). Pas vraiment, Robert Belliot aurait refusé de poser pour une photo au coté de Gatien Meunier, en déclarant qu'il y avait des personnes "qui n'étaient pas les bienvenues". Il faut dire que le conseiller général avait été invité par les pompiers, pas par le maire..."

au secours les pompiers la clique de Belliot veut nous enfumer.
Ça promet pour le référendum..."


Cela met fin au débat ouvert ici, reste a OF a faire de même après enquête bien sûr!
#45 - Le 20 décembre 2011 à 08h26 par jean michel
De quel pouvoir parlez vous Lemere, pas du mien en tout cas !!!!??? Je m'exprime sur ce blog, ça vous ennuie ? Ouvrez vous aux points de vue des autres....ou au moins, entendez-les !
#46 - Le 20 décembre 2011 à 12h19 par Mégane Téron, Pornichet
@Jean-Michel
Au temps pour moi. Je me suis en effet trompée (les ravages de l'age...).

La rectification formelle et le rappel à un peu de décence s'adressaient à Journaliste.
#47 - Le 20 décembre 2011 à 17h47 par Mégane Téron, Pornichet
Intéressant le commentaire 44 (merci Lemère)

Jusqu'ici, il y avait les vrais journalistes et les vrais journaux sérieux qui évitent de mélanger les genres (sic) et les "pseudo-journalistes" (sic) qui "mentent" (sic), manient "l'intox" (sic),publient des "faux" (sic) ou des articles "dans lesquels la diffamation et les contre-vérités ne sont jamais loin" (sic).

Je précise que je cite des propos tenus sur cette discussion et qui ont peut-être dépassé la pensée de leurs auteurs.

Et voilà que Presse-Océan vient avec cet article du 19/12 de rejoindre le deuxième groupe.
Les gens qui y travaillent seront heureux d'apprendre en quelle haute estime les tiennent certains de leurs collègues.
#48 - Le 20 décembre 2011 à 18h55 par Lemere
A Jean-Michel

Non cela ne m'ennuie pas du tout que vous vous exprimiez, que vous soyez ou non attaché de près ou de loin au pouvoir en place. Ce dont je me fiche royalement, vu que c'est de votre avis dont je fais la critique pas de votre personne.
Et c'est même avec la plus grande attention que j'entends ( lis plus exactement) vos commentaires, la preuve...j'y réponds très souvent, dans la mesure ou j'estime moi aussi pouvoir ...donner mon avis.

Mais , et je pense que nous pouvons conclure sur cet article, s'ouvrir aux
points de vue des autres, veut que l'on s'attache aux faits.
Hors c'est vous qui dans votre commentaire du 16/12 avez commencé à mettre en cause PI sur le fait qu'il ne s'intéressait qu' au coté people.
En moins de 4 jours, P.O a diffuser la même information.
Alors cher Jean-Michel (le ?) , convenez que P.I. avait parfaitement fait son travail de journaliste, sauf à attaquer P.O , référence de la PQR !
#49 - Le 22 décembre 2011 à 19h53 par héric pdl, Pornichet
Cette venue du conseillé general a été programmée de longue date par une personne de sensibilité de gauche,lui a la politesse d'invité la personne la plus consernee par les sapeurs pompiers du 44.Merci a vous d'avoir eu le courage de le faire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter