Pornichet Infos

Droit de réponse de la Ville de Pornichet

La Ville de Pornichet, suite à l’article publié par Pornichet Infos le 6 mai 2012, reprenant le communiqué de presse de Monsieur Alain Pény, Conseiller municipal de l’opposition, souhaite apporter les précisions suivantes.

La Municipalité de Pornichet a délibéré dès le 26 mai 2008 sur le « droit à la formation des élus municipaux » reconnaissant donc ce droit à tous les élu(e)s, sans distinction aucune. Chaque élu peut donc profiter de ce droit ce qu'à l'évidence Monsieur Pény n'a pas manqué de faire dès son arrivée au Conseil Municipal en 2011. Ses demandes ont d'ailleurs toutes été accordées sans exclusives par la Ville de Pornichet (cf pièces ci-jointe) :
-    Formation du 27/01/12 confirmée et effectuée (« Foncier, forme et densité » ; « Analyse financière des dotations, impôts et taxes ».
-    Formation du 05/12/11 annulée par l'ADICLA (faute de participants)
-    Formation des 26/05/11 et 09/06/11 annulées par l'ADICLA (Association d’information communale de Loire-Atlantique).
-    « Formation et entraînement à la négociation », les 12 et 13 juin 2012.

L'article L.2123-12 du CGCT dispose que " les membres d'un conseil municipal ont droit à une formation adaptée à leurs fonctions ". C'est le sens des propos qui ont été tenus oralement par le directeur de cabinet du maire de l’époque, G.Bouëssel, qui a précisé à M. Pény que les formations proposées par la ville depuis 2008 étaient en lien direct avec les délégations des élus. Or à l'évidence les élus d'opposition n'ont aucune délégation. Rappelons qu'en dehors de Monsieur Pény, aucun élu d'opposition n'a d'ailleurs jamais fait aucune demande à ce jour. 
Le débat sur la formation des élus se tiendra à l’occasion du Conseil Municipal du 10 mai 2012, suite à la lecture du compte administratif (le tableau de formation étant une pièce annexe au CA obligatoire). Rien n’empêchait, car il n’y a pas de restriction, aux élu(e)s et à tous les élu(e)s, d’initier ce débat à l’occasion de la présentation du CA, ce qui n’a pas été le cas depuis 2008.

09/05/2012 | 15 commentaires
Article précédent : « Compte administratif et PLU au menu du conseil »
Article suivant : « Les élus profitent-ils de leur droit à la formation ? »

Vos commentaires

#1 - Le 09 mai 2012 à 18h23 par Un observateur amusé
Or donc : est-ce le communiqué de presse de M. Péni qui était inexact, ou bien est-ce votre façon de le citer qui menait à une interprétation fausse ?
Vous ne publiez toujours pas l'intégralité de ce communiqué. Quel grand courage 8-((((
#2 - Le 09 mai 2012 à 18h32 par Un observateur amusé
M. Pény se forme à la négociation. A son âge. Peut-être cherche-t-il comment annoncer à la population qu'il vit et vote à La Baule.
Mieux vaut en rire
#3 - Le 09 mai 2012 à 22h20 par Apprenti
ok
Mais peut-on savoir par exemple qui de la majorité a été formé et à quoi ?
Monsieur Bachelier à la communication apaisée dans son énergie remarquable ?
Madame Drouet dont les compétences au commerce, au tourisme n'ont pas atteint encore (en quatre ans) l'acquisition du vocabulaire basique ? Pour elle encore, (mais le budget de la mandature n'y suffirait pas),à la politesse, ça serait bien déjà d'apprendre à saluer dans la rue quand on est élu.
Monsieur Geay par exemple aux discours en public, ce n'est pas facile pour lui et il s'y colle chaque fois avec bravoure, une formation pourrait lui rendre la tâche plus confortable.
En lisant ce communiqué,on comprend que les élus font un peu la formation buissonnière non ?
Sans vouloir faire de la peine,pas sûr que chaque délégué soit un aigle dans son domaine. L'intérêt pour un sujet est respectable mais ne fait pas la compétence technique.
Il existe un site qui raconte ce que font les députés...dommage qu'il n'y en ait pas pour les communes. On verrait qui va aux commissions, qui fait quoi, qui se forme. En clair qui se comporte pour qu'on ait envie de le garder, ou de le changer...
#4 - Le 10 mai 2012 à 00h50 par Perrot Christine, Pornichet
Contrairement aux propos de M. Bouessel, je voudrais citer l'ADICLA (Association d'Information Communale de Loire Atlantique) : "Ce droit individuel concerne tous les élus locaux".
"l'élu détermine librement le thème de la formation et l'organisme qui la dispense, quel que soit son statut dans le conseil municipal".Courrier reçu le 1er juillet 2008.
A titre personnel, j'ai demandé une fois d'avoir connaissance du calendrier trimestriel du plan de formation, sans aucun résultat. Je l'ai reçu lorsque M. Pény lui même l'avait demandé et depuis rien.
Ces remarques me semblaient nécessaires.
Perrot Christine, élue municipale.
#5 - Le 10 mai 2012 à 01h00 par  Alain Pény
Alain Pény
"Enfin, un point positif, dans l'information de la municipalité de Pornichet : le débat sur la formation des élus municipaux, en 2011, aura lieu, lors du vote du Compte Administratif, et sera initié par M. Le Maire, qui a la maîtrise totale de l'ordre du jour.Celui-ci pourra nous indiquer les raisons , pour lesquelles, il ne transmet pas aux élus de l'opposition, les propositions de formation, que l'ADICLA fait parvenir en mairie. Il pourra nous faire partager la quintessence de la formation (prendre la parole en public), dont lui-même a bénéficié, en 2011, pour un coût de 2927 €!"
#6 - Le 10 mai 2012 à 11h59 par Pchit !, Pornichet
A.Pény fait l'éloge du droit à la formation des élus pour mieux le critiquer. Quand on voit les nombreuses demandes dont il a bénéficié, il aime se faire du mal ! Chacun ses défauts, l'important c'est de les reconnaitre. A.Pény a bien besoin de se former en finances pour comprendre un peu mieux comment ça marche. L'entraînement à la négociation c'est aussi de la communication : encore un sujet qui lui fait défaut. Et combien ont couté ses formations à lui ? Il dit que les élus d'opposition ne sont pas informés du droit à la formation mais il en parle comme un fin connaisseur. "omnis homo mendax" !
#7 - Le 10 mai 2012 à 14h10 par platypus, Pornichet
Monsieur Peny n'a-t-il pas été maire de Besné durant de longues années? Il doit quand-même connaître ce qu'est la gestion municipale!!!
#8 - Le 10 mai 2012 à 18h04 par Perrot Christine, Pornichet
Consternant les propos précédents,ne peut-on pas avoir un débat sérieux sur la formation des élus, lorsque la municipalité se prend les pieds dans le tapis, elle tombe dans la vindicte. Il existe des règles républicaines, des lois, ne parlons pas de respect de l'autre ce serait la cerise sur
le gâteau. Et tout cela sans savoir à qui l'on parle. Transparence ? faut voir? Dans une commune voisine dans la baie, le problème de la formation ne se pose pas, autre lieux, autres moeurs.
#9 - Le 10 mai 2012 à 19h54 par Lemere
Quand on regarde de près les dates et la réalisation, on peut se poser des questions :

-Formations faite ou à faire, l'ont été sur 2012 !

- Autres ( sur 2011) annulées !

Est-ce pur hasard , ou bien l'intervention de M. Peny n'aurait-elle pas faite un peu avancer les choses ?

Enfin, l'intervention de Mme Perrot, montre bien que cela n'a pas l'air si facile, de faire exercer ce qui est un droit dû à tout élu qui fait une demande.
Est-ce si difficile de se montrer ouvert et concilliant sur ce type de demande ?

La démocratie locale ne s'en trouverait-elle pas "apaisée" pour reprendre un mot d'actualité .

Le directeur de la Démocratie n'a-t-il pas à coeur de se charger de cette problématique, et faire ainsi montre d'une ouverture totale !
#10 - Le 11 mai 2012 à 11h48 par Jérome, Pornichet
Etonnant ce débat sur le DAF. Je travaille dans les RH d'une entreprise de St-Nazaire et je dois dire que c'est à n'y rien comprendre. En principe c'est au salarié de faire la demande de formation en fonction de ses besoins. Donc je suppose que si les élus veulent des formations, ils doivent en faire la demande.
#11 - Le 11 mai 2012 à 18h51 par Lemere
Jerome

Voilà bien la différence de vision entre nous. Pornichet et ses élus, ne sont pas les salariés d'une entreprise.
Le DAF dont vous parlez n'a pas d'existence à la mairie ( au mieux l'adjoint aux finances en assure-t-il une partie de la fonction, largement partagée avec M. Le Maire).
Le Maire n'est pas un patron de droit divin ou qui émane d'un C.A. représentant les actionnaires.

Les actionnaires (nous) ont tous le même poids ( One man , one vote).

Et c'est à ces condtions que la société ( pas anonyme) peut vivre de façon solidaire, sociale et apaisée. (Liberté /egalité/fraternité) inscrit sur le fronton de chaque mairie.

Donc demande ou pas à faire, la volonté de démocratie du seul Maire devrait suffire , sans en devoir en saisir les médias.

Mais hélas, comme au niveau de l'Europe, les technocrates ont trop de pouvoirs, et les élus se comportent souvent en technocrate.

Le régime pré 1990 en Allemagne était celui de la technocratie, ce n'est sans doute pas pour rien que nos cousins ont demandés au titre de la démocratie que les maires à partir de 1990 soient élus , comme chez nous.

Donc , S.V.P Jérome, évitons de comparer S.A. et Sociéte démocratique.
#12 - Le 14 mai 2012 à 11h10 par Jérome, Pornichet
Drôles de comparaisons Lemere ?? j'ai juste dit que le droit à la formation nécessite que l'intéressé fasse une demande aux RH. Qu'il soit salarié du privé du public ou même élu, le principe du DAF est le même. C'est un droit pas un devoir. Certaines personnes n'en font pas usage dans l'entreprise, c'est la même chose dans le public et pour les élus. Si les élus ont besoin de formation, c'est à eux de l'exprimer dans le cadre d'une demande car c'est difficile de le savoir à leur place. C'est tout.
#13 - Le 15 mai 2012 à 09h09 par Administré qui observe, 44380
Mais Jérome, d'après ce que j'ai compris, Monsieur PENY avait bien fait la demande justement et on lui aurait répondu qu'il n'en avait pas besoin !!! CQFD
#14 - Le 16 mai 2012 à 18h32 par Lemere
Ah! Grand Merci "Administré qui observe"

J'avais bien compris la même chose que vous. On se sent moins seul.
#15 - Le 21 mai 2012 à 10h49 par Jérome, Pornichet
A Lemere et Administré qui observe : ce n'est pas ce qui ressort du communiqué de la Mairie ou clairement M. Peny fait des demandes et obtient les formations ce qui n'est pas le cas des autres élus apparemment. Où avez-vous lu qu'on lui a répondu qu'il n'en avait pas besoin ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter