Pornichet Infos

Laissez-nous notre antenne Argent !

En mars 2010, le pôle aménagement du territoire de la Mairie de Pornichet dépose un courrier dans toutes les boîtes aux lettres des riverains du quartier du moulin d'Argent. La coursive informeque des travaux vont être ( provisoirement ) réalisés à la charge de la commune pour adapter l'antenne hertziennes au numérique. Mais qu'à compter du 15 décembre 2010, la commune ne pourra plus entretenir l'antenne collective et offre ainsi deux possibilités aux riverains soit : si l'antenne est maintenue, à créer une association pour gérer l'entretien du dispositif ; si l'antenne est déposée, que chaque foyer s'équipe d'une antenne individuelle. Le courrier est accompagné d'un questionnaire sur les modes de réception dont disposent les dits riverains.

270 maisons individuelles sont concernées par ce désengagement de la Mairie. Un collectif est aussitôt mis en place pour conserver l'état actuel des choses. A savoir qu'en 1976, lorsque le lotissement du Moulin d'Argent sort de terre, il est prévu des dispositions particulières et innovantes pour l'époque «  Chaque acquéreur devra obligatoirement se brancher à ses frais sur les divers réseaux ( eau, électricité, eaux pluviales, eaux usées, gaz, téléphone, télédistribution ). Tous les branchements ont été réalisés en sous-terrain » ( extrait de la réglementation applicable au secteur ). 

Claude Bonnet, Denis Manac'h et Sylvie Van Hamme, animateurs du collectif, riverains du quartier du Moulin d'argent revendiquent la qualité environnementale que leur donne cette antenne, le droit à l'information, le refus des utilisateurs de l'obligation de souscrire aux nouvelles technologies payantes, rappellent leur obligation, en 1976, de se brancher à la télédistribution par voie souterraine et considèrent que la pondération des impôts locaux prend en compte les services publics dont bénéficient les résidents. 

A plusieurs reprises, le collectif tente sans succès d'obtenir un rendez-vous avec le Maire. Une pétition, signée par 225 riverains ( 90 % du quartier du Moulin d'Argent ) devrait lui être remise en main propre, si celui-ci accepte de les recevoir. La municipalité a été largement informée de l'existence du collectif et de la colère des riverains, par la centaine de réponse au questionnaire et par les demandes successives de rendez-vous, prises en note par la secrétaire ainsi que par la rencontre avec Stéphane Belz, responsable aménagement du territoire en charge du dossier «  Antenne collective ».

Le 1er juin, le collectif Antenne d'Argent fait parvenir un courrier à la Mairie pour demander une fois de plus un rendez-vous dans l'urgence, avant le 7 juin. 

Le 3 juin, tous les riverains reçoivent un courrier de la Mairie,( ignorant le collectif ) soucieuse de proposer une solution à moindre coût et respectueuse de l'environnement, ( extrait du courrier ) les invitant à une réunion, le mercredi 23 juin, à 19h salle du Moulin d'Argent. 

Plusieurs questions viennent à l'esprit des animateurs du collectif : 

Pourquoi la Mairie ignore le collectif, et refuse de le rencontrer, sachant que dans son courrier du 24 mars, elle propose aux riverains de créer une association pour gérer l'entretien de l'antenne ? 

Quel est l'intérêt de supprimer cette antenne ? est-ce économique ? Le coût de l'entretien annuel est de 6 000 €. 

Les riverains estiment que Robert Belliot entretient cette polémique. Il est certain que les riverains sont mécontents, Y aurait-il un rapport avec le résultat des votes par quartier ? 

Réponse le mercredi 23 juin. 

Pendant que les riverains du quartier du Moulin d'Argent assistent à la réunion mercredi 23 juin, les chats regardent la télé.
Pendant que les riverains du quartier du Moulin d'Argent assistent à la réunion mercredi 23 juin, les chats regardent la télé.
14/06/2010 | 4 commentaires
Article précédent : « Un conseil municipal relativement consensuel, les deux parties conviennent du jeu de chacun ! »
Article suivant : « Le Maire ne convoque pas le conseil dans les délais légaux »

Vos commentaires

#1 - Le 15 juin 2010 à 08h03 par  bizarre, Pornichet
A l'heure du développement durable, de l'agenda 21, proposer des antennes individuelles en remplacement d'une antenne collective !!!! Bonne idée pour augmenter les dépenses inutiles, la pollution visuelle, l'individualisme. Apparemment l'agenda 21 made in Pornichet ne comporte que le volet "politique de l'arbre", et encore! voyez tous les arbres de l'hippodrome rasés. On va peut-être nous dire qu'ils étaient malades ou que c'est la tempête Xynthia comme pour la vieille jetée et le môle.
#2 - Le 15 juin 2010 à 17h48 par Suelto
Et les petits jolis sur le rond point des pompes, les avez vous vus partir en petits rondins?
C'était derrière les murs de tôles qui "protégeaient" le chantier, il y a quelques mois.
C'est comme pour noyer les petits chats, il paraît qu'avec un couvercle sur le seau, ils souffrent moins.
Vous le croyez vous ça ?
#3 - Le 16 juin 2010 à 15h23 par boudu
Moi je trouve que cela va faire une jolie perspective. M'enfin, pleurer sur des peupliers, même Idéfix le fait pas
#4 - Le 17 juin 2010 à 07h33 par Suelto
Merci pour le gentil nom d'Idéfix,
même s'il est donné avec malice

Avec la "circulation douce"
d'entrée de ville, qui fera passer toute la pollution par St Sébastien, (au moins le Peupliers, ils servaient aussi à ça les pauvres) on aura le temps de la voir la perspective...
l'année dernière c'était 15 mn des pompes jusqu'à Ermur.
Enfin, c'est la saison qui nous dira comment ça fonctionne...
mais abattre des arbres sans en avoir planté d'autres, ce n'est pas ce que mon pépé m'a appris...
Idéfix

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter