Pornichet Infos

Pornichet-Bexbach fêtent l'Europe

Sous la houlette de Madame Denechaud maître de cérémonie, Robert Belliot Maire de Pornichet a accueilli Heinz Muller Maire de Bexbach pour fêter l’Europe et l’amitié entre les peuples.

Pornichet-Bexbach fêtent l'Europe

200 personnes étaient présentes au stade pour le lâcher de ballons par les élèves de Pornichet et Bexbach.

Dans sa déclaration, le Maire de Bexbach souhaita que les peuples d’Europe ne se renferment pas sur eux-mêmes et qu’ils soient ouverts à d’autres états pour « éviter les guerres »

Robert Belliot déclara : " Nous devons apprendre à vivre ensemble, précédemment je travaillais à Airbus une entreprise européenne, 4 pays différents, 4 organisations différentes et nous apprenions à vivre ensemble. Je pense que c’est au-delà de nos différences et à travers nos comportements solidaires que nous construirons la paix."

Pour que cette fête fut complète, il aurait fallu  que l’Office du Tourisme, les commerces, et les édifices publics soient pavoisés aux couleurs de l’Europe.


Reportage photos : fotofrance®

Auteur : J.Roch | 15/05/2010 | 10 commentaires
Article précédent : « Taxe sur les enseignes : La mairie joue l'apaisement »
Article suivant : « Le jeu des sept erreurs s'invite au conseil municipal »

Vos commentaires

#1 - Le 16 mai 2010 à 07h03 par Poilagratter
Je lis la phrase du discours de Robert Belliot "Nous devons apprendre à vivre ensemble,....Je pense que c'est au-delà de nos différences et à travers nos comportements solidaires que nous construirons la paix."

Peut il se l'appliquer à lui même en respectant l'opposition municipale, les médias, dans l'intérêt supérieur de la commune ?
#2 - Le 16 mai 2010 à 16h10 par kikicause, Pornichet
Le programme de la semaine de l'Europe était d'une tristesse désolante, discours, bouffe, lâchers de ballons... des trucs de vieux ringards sans ambition, sans imagination, sans envergure culturelle. Certes il y eu un tout petit peu de sport, rien de nouveau.Voilà ce que c'est que de ne pas préparer ensemble un beau programme; cela s'est fait en petit comité, en petit projet, tout en petit.
L'Europe et son avenir mérite mieux que cela. Quel gâchis!Quand la municipalité va-t-elle prendre un peu de hauteur? Pour le vivre ensemble monsieur Belliot devrait d'abord apprendre ce que cela signifie et se l'appliquer, lui qui ne supporte pas ceux qui ne l'admirent pas, ceux qui ne lui prêtent pas allégeance. Il travaillait à Airbus, il n'a toujours pas appris à s'élever.
#3 - Le 16 mai 2010 à 17h47 par Suelto
Il n'y a pas eu de semaine de l'Europe à Pornichet
C'est honteux mais c'est comme ça.

Mais il y a plusieurs associations qui ont bien travaillé ; il y a des conseillers et du personnel de la mairie qui ont bien travaillé ; les Allemands qui sont venus semblaient contents.

Vieux, petit, ringard peut-être, mais il y a ceux qui ont fait, et ceux qui n'ont rien fait.
De nos anciens se sont appliqués à préparer une belle réception. De jeunes enfants sont venus, pour des spectacles et des rencontres sportives. D'autres ont chanté, ou joué de la musique. Ceux-là ont fait, et bien.
Sur le fond, je suis bien d'accord kiki. J'ai honte. En allemand, en espagnol et aussi en français car le rossignol n'a pas chanté assez fort cette semaine.
La faute à qui ? À nous tous.
Qui a sorti des drapeaux européens sur sa voiture ? Vous savez, comme pour une coupe du Monde ?
Quels haut-parleurs ont donné l'ode à la Joie ?
Madame Denéchaud a bien travaillé. Et beaucoup d'autres autour d'elle et quels en soient remerciés. Mais il n'en avait pas assez, d'autres.
Où étaient la communication, le commerce, le tourisme ?
Où étaient la fête, la musique, la joie d'être en paix, ensemble ?

Avec les associations de jumelage, elles ont fait une belle fête à leurs copains venus de loin.

Les autres ont été bien discrets, ou bien absents, ou bien lâches peut-être.
Montrer qu'on est Européen et heureux de l'être, c'est inconvenant peut-être ? Ça ne s'affiche pas ?
La Paix et la Liberté ne sont pas des affaires de mous.
Nous avons tous bien montré que nous ne sommes que des consommateurs. Nous sommes incapables de remercier nos anciens pour la paix qu'ils nous ont tissée.

À Sainte Marguerite on détruit un blockhaus pour faire un immeuble. Tant mieux.
Ce symbole n'intéresse personne. Tant pis.

Nous ne méritons pas notre chance.
#4 - Le 17 mai 2010 à 13h08 par Mégane, Pornichet
Intéressantes les remarques de Kikicause.
J'espère seulement que l'ami(e) Kiki ne fait pas que causer et qu'il/elle agit.

Je suppose que Kiki est allé(e) encourager les jeunes qui jouaient au foot vendredi.
Je pense qu'ils auraient été contents de voir du monde et de constater que quelques adultes s'intéressaient à ce qu'ils faisaient et peut-être aussi à l'Europe.

Parce que finalement, l'Europe, c'est à nous de la faire, ne serait-ce qu'en faisant semblant de s'intéresser un peu à ce qui se passe. Si nous attendons que tout vienne d'en haut, nous risquons d'être déçus. Il ne nous restera plus qu'à déplorer tout ce qui n'aura pas été fait (par nous) et d'accuser "les autres".
Et nous aurons démontré que \"nous ne sommes que des consommateurs\" (merci Colombe)

Maintenant, si Kiki veut qu\'on en cause et qu\'on essaie de faire un peu plus, il peut toujours me joindre.
#5 - Le 18 mai 2010 à 06h36 par de Montferrand
A la Conférence sur l'Europe du mardi 11 mai à 19h, il y avait ... 7 participants (oui, sept !).
J'ai HONTE pour Pornichet et ... pour la France.
>> Il est vrai qu'organiser cette conférence dans une boîte métallique froide et désagréable (salle n°1 Aubry), et non pas à Quai des Arts ou ailleurs, n'est pas la meilleure façon pour impliquer les Pornichétins.
#6 - Le 18 mai 2010 à 17h42 par kikicause, Pornichet
Kiki fait beaucoup depuis longtemps sur Pornichet, sa conscience est tranquille, il a beaucoup donné et continue. Mais kiki a appris au dernier conseil municipal que la commission jumelage ne s'était pas réunie depuis décembre 2008. Curieuse façon de préparer l'Europe? Kiki privilégie les valeurs humanistes à toute autre considération, mais on n'en voit pas dans la mojorité actuelle, alors comment avoir des ambitions, quand elles n'ont aucun relai, aucun exemple, aucun moteur ? Je dirais même quand elles sont muselées. A Pornichet si vous cherchez à comprendre, vous commencez à désobéir, et ça, c'est très mal vu, je suis le premier à le regretter. Essayez, vous verrez.Les 100 ans de Pornichet ce fut grandiose, on pouvait refaire même en plus modeste. Pourquoi n'a t-on pas associé toutes les associations de Pornichet? Qui a coordonné? Il y a certainement quelques personnes qui ont fait tout leur possible, c'est sûr, mais cela ne fait pas un grand projet. Je suis triste devant ce constat, amer, mais je ne suis pas dans la poignée des décideurs. L'Europe méritait mieux que cela, Mais...
#7 - Le 18 mai 2010 à 21h07 par Abraracourcix
Ceux qui me font honte, ce sont ces quelques élus et ces personnes qui maintenant, critiquent alors qu'ils étaient nulle part et surtout opposés à ces journées européennes. Par contre, Ils sont les premiers sur la scène et à se montrer au premier rang pour les photos officielles. On appelle ça des arrivistes!
#8 - Le 19 mai 2010 à 05h30 par de Montferrand
Une des conséquences, non négligeable pour les sportifs pornichétins de cette "fameuse Semaine de l'Europe" ratée, a été de réquisitionner pendant 10 jours les Salles 1 et 2 du Complexe Prieux.
Les sportifs ont été priés d'aller jouer ailleurs !! L'OMS n'a même pas lever le petit doigt pour protester auprès de la Municipalité ... cela est curieux non !
#9 - Le 19 mai 2010 à 15h02 par Mégane
Pour Kikicause.
Toutes mes excuses si ma remarque a pu paraître provoquante ou polémique. Je voudrais éviter d'atteindre le point Godwin.
Disons que dans ce genre de situation, je préfère rejeter la faute sur les individus (z'avaient qu'à venir et se bouger) plutôt que sur les institutions.
Et ma proposition de coopération n'était pas une provocation.
#10 - Le 25 mai 2010 à 16h41 par le rèveur, Pornichet
Tout à fait d'accord pour constater que les festivités annoncées à grands renforts de trompes pour marquer la semaine de l'Europe se sont traduites par un "gros FLOP". Heureusement qu'il y avait une délégation allemande bien étoffée sur la pelouse du stade de prieux pour saluer les hymnes, et pour assister au lancer de ballons sinon, les quelques dizaines de pornichetins que nous étions auraient été encore un peu plus ridicules.
Mais, à qui la faute ? Surement pas aux associations de jumelage. Elles se sont dépensées sans compter, et ont fait ce qu'elles pouvaient avec leurs moyens.
Pendant ce temps-là, qu'ont fait lés élus, et le maire en particulier si ce n'est mettre des batons dans les roues.
L'absence de moyens, et de coordination étaient flagrantes.
Quant au déroulement, et aux discours officiels, ils n'ont pas manqués. Sauf que, certains avaient un véritable contenu, et délivraient des messages forts, alors que d'autres sonnaient le creux, et se limitaient à des lieux du type:" moi je travaillais à airbus, et nous étions quatre nations à travailler ensemble...bla, bla!!
La comparaison n'était pas à l'avantage de Pornichet.
Pour conclure, les bénévoles c'est bien, mais s'il n'y a pas une volonté politique réelle par derrière, celà ne sert à rien, et c'est surtout décourageant...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter