Pornichet Infos

Conseil municipal : Débat d'orientation budgétaire, autosatisfaction de la majorité

On était habitué à plus de débat sur les orientations budgétaires au conseil municipal de Pornichet, mais les ténors de l’opposition étaient absents. La majorité municipale de son côté s’est dite satisfaite de sa bonne gestion des finances.

Côté dépenses, la ville aura une maîtrise de la masse salariale +0,04 % par rapport au budget 2010. Les subventions aux associations seront maintenues pour un budget global des dépenses de fonctionnement de 17,4 M€. Côté recettes il n’est pas prévu de hausse de la fiscalité en 2011 malgré une prévision de diminution des recettes des prélèvements sur les produits jeux du casino de – 5,74 %.
Pour la majorité, la bonne maîtrise des dépenses de fonctionnement et l’évolution des recettes devrait permettre de dégager un excédent de fonctionnement prévisionnel de 2,6 M€. Les dépenses d’investissements de 12,7M€ seront essentiellement réalisées par la construction des tribunes de l’hippodrome, l’aménagement du parc paysager, la restructuration et l’aménagement de Camille Flammarion, la capitalisation d’une SEM (Société d’Économie Mixte) de l’hippodrome et du Parc Paysager, la capitalisation d’une autre SEM pour la gestion et l’amélioration du port d’échouage.

L’opposition municipale par la voix de Josiane Robert s’est dite frappée par « l’accélération de la dégradation de la structure financière de la commune ». L’opposition fait observer que l’excédent de gestion de 2,6M€ était de 3,2M€ en 2010 et 4,43 en 2007. « En quatre ans vous propulsez l’encours de la dette de 11,4 M€ à 24,3 M€. Nous croyons utile de vous rappeler ces chiffres, notre souhait et celui de la population sont de vous voir changer de cap. La teneur de vos orientations budgétaires, exige un réexamen sérieux et profond, dans le sens des intérêts vitaux de notre ville. »

Conseil suite

Création d’une SEM pour la gestion et l’exploitation commerciale de l’hippodrome et du parc paysager au capital de 500 000 euros, répartition 85 % la ville 15 % le privé. Ce qui n’a pas manqué de faire réagir l’opposition. « On prend note que la collectivité va entrer dans le secteur marchand avec 85 % des risques. » Nous ne contestons pas le principe d’une SEM mais nous contestons une délibération totalement vide d’informations."

Création d’un contrat sportif dont le but est de soutenir les associations, de développer les activités nautiques de renforcer les infrastructures, de promouvoir le sport pour tous, d’accompagner le sport de haut niveau. Josiane Robert : « Rendez-vous pour un bilan en fin de mandat. Nous souhaitons néanmoins vous faire part que de nombreuses associations sportives locales sortent des assises du sport avec un sentiment d’instrumentalisation. L’hyperpersonnalisation de la communication en a légitimement choqué plus d’un. »

18/12/2010 | 1 commentaire
Article précédent : « Loi SRU Pornichet, amende amère 250 000 euros »
Article suivant : « Les Assises du développement durable, une soirée d’ouverture prometteuse »

Vos commentaires

#1 - Le 19 décembre 2010 à 15h02 par Question
On aurait effectivement bien aimé avoir plus de précisions sur ces SEMs.
Il en existe de triste mémoire sur Pornichet avec celle des Oceanes.
Quel sera le montant du fonctionnement de la SEM Hippodrome ?
Quel en est l'objet précis ?
Ou vont aller les 500 Ke ? Quelles charges seront supportées à l'aide de des 500 Ke ?
Qui seront le(s) privé(s) associé(s) ?
Comment seront-ils choisis et par qui ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter