Pornichet Infos

Les Assises du sport à Pornichet, un banc d'essai plein de promesses!

Un nouvel élan pour le sport à Pornichet, la municipalité met la barre haute. Les pornichétins comprennent tout de suite pourquoi les élus veulent accompagner le sport de haut niveau et développer le partenariat avec l'élite sportive pornichétine. Mais, sauter directement au 5e axe de la nouvelle politique sportive, serait sans compter les 4 autres piliers qui soutiennent le nouveau contrat sportif : les chaises confortables où pourront s'installer les acteurs sportifs pour que s'instaure le vrai dialogue entre les associations.

Premier objectif de cette concertation : le soutien  de la municipalité quant aux actions des associations avec les verbes : améliorer, proposer, optimiser. Comment ? Avec la communication, la formation et les subventions. Plus concrétement, cette nouvelle politique sportive développe l'idée de soutenir financièrement les clubs qui se démarqueront par leurs initiatives innovantes...

Exemple : Jean-Marie Vivet du Ninon tennis club trouve l'idée interessante de mutualiser les moyens et de faire venir les formations à Pornichet pour mieux se connaître. C'est une bonne décision !

Le deuxième objectif est axé sur le développement de la pratique nautique avec les verbes : accompagner, diversifier, créer, définir, organiser, participer aux activités nautiques toute l'année. Comment ? Par la concertation avec les villes voisines, la réglementation des pratiques libres et le partage de la plage et la mise en place d'une commission.

Patrice Geay, adjoint aux sports souhaite diversifier les disciplines nautiques en développant le surf, le wave-ski et le body-board sur le littoral.

Le troisième axe vise à renforcer les infrastructures avec les verbes : adapter, définir, valoriser, tenir compte de... Comment ? Par la réhabilitation des équipements existants, la redistribution des créneaux et la création de nouveaux équipements en concertation avec les clubs. La circulation douce, l'aménagement des terrains de volleyball sur la plage, des échanges avec les villes voisines sont des perspectives qui se mettront en place dans les 6 prochaines années.

Exemple : le projet d'un nouveau gymnase en 2013 avec un programme étalé sur 5/6 ans, un lancement de programme à 250 000 et une construction estimée à 4 500 000 pour 2015/2016.

Le quatrième axe tend à promouvoir le sport pour tous, avec les verbes : diversifier, faciliter, développer la convivialité. Comment ? Internet, guides, affiches, documents, vidéos. Pour tous, c'est faciliter l'accès au sport des personnes en difficultés, favoriser les déplacements, aider les plus démunis à payer les cotisations.

Exemple : organisation d'une «  Nuit du sport » en partenariat avec l'OMS, pour faire le point sur la politique portive, faire le bilan de l'année sportive, récompenser les résultats ou actions remarquables et créer un rendez-vous de convivialité entre les élus et les sportifs.

Le cinquième axe des assises : la montée sur le trône ! L'organisation de manifestation de haut niveau avec une communication à la hauteur. Parmi tous les sièges attenant aux assises, la selle n'est pas laissée pour compte avec la réhabilitation de l'hippodrome !

Pour conclure, quelques strapontins dépliés ça et là dans la salle : le contrat est de bonne tenue, maintenant nous restons vigilants sur les réalisations concrètes ; du bla-bla-bla ; rien de nouveau, juste des mots ; ça va dans le bon sens ; proposer des activités modiques pour le plus grand nombre.

Quelques chiffres pour terminer :  150 clubs sportifs à Pornichet ; 7500 licenciés ; 300 sportifs ont rempli le questionnaires pour les assises du sport ; 70 étaient présents à cette présentation du 28 avril 2010.

Auteur : Caroline | 29/04/2010 | 6 commentaires
Article précédent : « Le jeu des sept erreurs s'invite au conseil municipal »
Article suivant : « Pornichet-infos interdit de publicité dans le guide de l'OT »

Vos commentaires

#1 - Le 29 avril 2010 à 19h30 par Borderline
C'est tous les jours Noël à Pornichet. Hier le maire annonce 5 millions d'euros de travaux pour une salle de sport et aujourd'hui, au il annonce un nouveau groupe scolaire qui doit bien coûter autant. Avec un maire capable de trouver autant d'argent en transformant les grains de sable en euros, les Grecs vont nous envier...
#2 - Le 29 avril 2010 à 19h57 par Jean-Claude, Malville
Je suis désolé mais je n'ai rien compris. Concrètement, ça donne quoi? Vous vous moquez vaguement du "blabla" à cette réunion (où, quand?) mais vous n'êtes pas en reste. en tout cas, merci pour ce petit cours de vocabulaire. Vous en connaissez, des verbes!
#3 - Le 30 avril 2010 à 05h51 par Publicipalités
Je n'étais pas sur place, mais l'article de Caroline me donne une impression de "paroles et paroles..". Alors, un exposé trop touffu ? Mal présenté, Mal préparé? parce qu'il y a un truc que j'aime beaucoup dans les articles de Caroline :elle transmet toujours bien les ambiances. Et mon cher J.C., si vous voulez des points d'appuis : croyez vous que les chiffres annoncés soient sérieux ? La chasse au trésor est-elle le nouveau sport à Pornichet (le poulpe) ? Les licences sont à prendre dès maintenant, les primes d'assurances sont élevées. L'activité est dangereuse. L'entrainement commence dans le Parc, les survivants auront accès aux installations de prestige dans...bientôt. Ce sport n'est pas indiqué pour les gestionnaires rigoureux atteints d'insuffisance cardiaque, même légère. Mais tous les rêveurs à crédulité élevée, peuvent s'inscrire.

Plus sérieusement, la photographie et la conclusion de Caroline sont bien claires : un intérêt largement manifesté, une réussite annoncée démontrée par une présence bien ...absente. Alors, pourquoi ? Je ne sais pas.

Comme ailleurs, le foot à Pornichet à n'a pas à s'inquiéter.

Comme ailleurs, c'est le plus gros budget. C'est vrai que c'est un modèle, le foot. Surtout pour les petits garçons. Une culture ? Sans doute.Une culture avec des idoles ? bon. On les voit les idoles du tout permis. Alors, ok c'est facile, en ce moment, mais c'est au foot qu'on tue des joueurs, des supporters. Pas au badminton. Au tiercé aussi. Mais eux, ils n'ont pas le choisi la pratique..

Pardon à ceux qui jouent vraiment et se gèlent au bord des terrains, crapahutent pour une vraie passion partagée avec leur famille mais, là vos idoles, elles ne vous aident pas.

Des mecs célèbres, (modèles de virilité paraît-il) obligés de payer pour les faveurs de (très) jolies filles...Vous comprenez, pourquoi on rigole quand on voit des grosses voitures?

Petits garçons, apprenez à courir au foot, faites-vous des copains. Mais, apprenez aussi la poésie, la musique, roulez à vélo.Même un peu patauds, les filles, elles aimeront toujours les garçons gentils...Avec, ou sans grosse auto, mais sportifs de préférence :)

Un brin de muguet, pour tout le monde ?
#4 - Le 30 avril 2010 à 19h37 par Sarah Croche
On ne comprend rien à cet article ni au commentaire de Suelto. J'étais présent et c'est dommage de reprendre mots pour mots un diaporama projeté. Ce n'est pas ce que l'on attend d'un média. Un peu de synthèse voire d'analyse que diable!
#5 - Le 02 mai 2010 à 15h00 par ASSEZ
Excellent Publicipalités.

Un brin d'humour ne fait jamais de mal, ni un brin de muguet.Merci.

Vous avez raison, si on devait tirer une leçon de ce qui arrive au monde du foot, et si elle pouvait être rapporter dans ces assises, c'est bien qu'aucun sport ne devrait être porté aux nues, et cité comme exemple de quoi que ce soit.
Car l'excès, transforme le sport en spectacle à cararctère sportif.Ni es parents, ni les autorités ne devraient valoriser les sports au delà du bien être corporel.
Mais encore une fois, dans ces assises, on assiste à de la récupération, et pour ce faire, il faut bien mettre le(s) sports sur un piédestal.Un tel évènement n'a pas d'autre but que de faire parler de soi. De s'agiter, bouger,gesticuler,juste pour communiquer et publier, pour faire oublier l'essentiel, ou juste par peur d'être oublié.
Pour preuve, le public clairsemé, et sa moyenne d'age ! On est loin de l'adolescent qui s'ennuie et clame pour un equipement sportif.
#6 - Le 04 mai 2010 à 05h36 par Suelto
pour Sarah,

J'ai lu votre commentaire,à propos de la presse, et aussi celui-ci.Il semble que vous en connaissiez un bout dans le métier.Aussi plutôt que de démolir l'article de Caroline, pourriez vous nous faire une belle synthèse de cette réunion ? nous montrer une vraie analyse. Avec cet idéal d'objectivité que nous évoquons tous mais qui s'envole dès que nous ouvrons la bouche? Pardon, j'écris en "diaporama". Vous étiez "présent" Sarah, dites vous.Beaucoup d'entre nous, non.Une autre vue était intéressante.Si vous dîtes ce celle de caroline n'est pas conforme.
Montrez donc le chemin, puisque vous tenez si bien la lampe de la certitude. Et n'invoquez pas trop le Diable pour faire "In";Il n'est pas loin.Voyez comme il se glisse sous votre plume.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondiness 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter